2. septembre 2019

Bon du mois

Mars 2018 – Lettres intérieures en tarif intérieur via l’étranger

Aujourd’hui, j’aimerais montrer, à l’aide de deux enveloppes des Grisons, comment étaient traitées les lettres dont le lieu de départ et de destination se trouvait en Suisse, mais qui étaient souvent acheminées en territoire étranger pour de simples raisons de géographie et de faisabilité.

Le premier envoi [1] a été déposé au bureau de poste de Soglio sur le flanc nord du Val Bregaglia / Bergell, un cachet d’état-major correspondant a été frappé au verso. Un Rayon III à grand chiffre de valeur (Zu n° 20) a été oblitéré par un losange fédéral au bureau de poste de Castasegna, le timbre à date correspondant à deux cercles du 12 mars 1853 ayant été frappé à côté. Castasegna se trouve en contrebas de Soglio, au fond de la vallée, et est la ville frontière, à l’époque avec la Lombardie administrée par l’Autriche, aujourd’hui avec l’Italie. La lettre était adressée à Fürstenau, une note de routage manuscrite indique « Splügen und zu Tusis franko ablegen », car le transport en hiver par le col de la Maloja et du Julier (2284 m. d’altitude) n’était probablement pas possible. Au verso figure le timbre de transit de Splügen-Dorf. Dès le lendemain, un timbre d’arrivée n’a pas été apposé.


Cette lettre a été envoyée de Bergell dans les Grisons à Thusis dans les Grisons, mais le transport a eu lieu de Castasegna au col de Splügen dans le territoire de la Lombardie. Néanmoins, la lettre est affranchie à 15 centimes comme une lettre domestique normale du troisième cercle de lettres sur dix heures de voyage (48 km) au tarif du 1er janvier 1852, ce qui est exactement ce pour quoi la Rayon III a été émise.

La base de cette possibilité a été fournie par le traité postal entre la Suisse et l’Union postale germano-autrichienne du 23 avril 1852, valable à partir du 1er octobre 1852. Au paragraphe 20, sous le titre « Correspondance de transit, taxes de transit », il est stipulé ce qui suit :

 

L’article IX du traité postal entre l’Autriche et la Suisse du 26 avril 1852, également valable à partir du 1er octobre 1852, garantit toutefois à la partie suisse l’absence de rémunération du transit pour la situation particulière du transport sur le col de Splügen, pour autant que les lettres et colis soient transportés exclusivement par des moyens de transport suisses :

En plus de ces faits d’histoire postale, l’expéditeur et le destinataire de la lettre sont également intéressants. L’expéditeur était Fritz von Salis-Soglio, et la lettre était adressée à l’ancien bailli de Planta, membres de deux des grandes familles des Grisons.

La deuxième enveloppe provient également de Bergell et est cette fois-ci adressée à Lugano au Tessin. Il a été posté au dépôt postal de Casaccia, le cachet du personnel a également été utilisé pour oblitérer le 10 Rp. rouge assis (au n° 38). Au recto, il y a encore le cachet de la poste associée de Vicosoprano du 20 novembre 1869 et un cachet PD. Au dos, il y a encore un timbre de Castasegna daté du 22 novembre 1869, avant que la lettre ne quitte la Suisse. L’expéditeur a indiqué que l’itinéraire était « Como per Lugano » et un cachet postal italien illisible pourrait provenir de Como. La lettre est arrivée à Lugano le jour même.
Le taux national a donc été utilisé ici aussi.

Comme il existe certainement un certain nombre de couvertures similaires dans les collections de nos membres, cette petite contribution en ligne pourrait être étendue à un véritable article sur les « POSTGESCHICHTE ». Donc, si vous pouvez contribuer au matériel, veuillez envoyer de bons scans (300dpi) à l’auteur à l’adresse suivante (TBBerger@gmx.net) envoyer.

Sources:
[1] Collection Jack Luder ; 219e vente aux enchères de Corinphila, novembre 2017, lot 2307 ; [2] Collection Lukas Reist.

Littérature:
Bäuml, Robert; „Lettres intérieures suisses via la route de Splügen“, SBZ 4 (2012), S. 138-149.
Projet Postvertags sur le site du Deutscher Altbriefsammler-Verein, http://www.dasv-postgeschichte.de/pv/pv_main.asp

Je vous remercie Adrian Benz, Joos Dünki et Lukas Reist pour les scans et les contributions au contenu.

 


Pour les précédentes couvertures du mois, veuillez consulter nos archives. Veuillez cliquer sur l’image.

Cet article est également disponible en: Deutsch